The Campus team
Contact and who's who
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Tomorrowland 2017 - The Report
Tomorrowland - The ReportL’édition 2017 de Tomorrowland fut une fois de plus l’événement de tous les superlatifs. Comme pour le 10ème anniversaire en 2014, il se déroulait sur les deux derniers week-ends du mois de juillet et ce, pour le plus grand bonheur de tous les clubbers de la planète.
En effet, tous les billets, soit 360.000 sésames précieux, se sont vendus comme des petits pains en ce début d’année et différentes nationalités étaient présentes à Boom durant ces festivités.

La plupart des artistes de musique électronique s’étaient donné rendez-vous pour faire danser tous ces amoureux d’EDM, de techno, de house, de trance et de drum’n bass. De nombreuses personnes viennent pour la musique mais Tomorrowland offre bien plus que des beats.

17 scènes étaient représentées cette année accueillant la plupart des organisations et/ou clubs de Belgique ou de l’étranger comme le Café d’Anvers, Versuz, Elrow, Kozzmozz, Spinnin’ Records, Pussy Lounge…
De nombreux restaurants offrant de délicieux mets internationaux concoctés par des chefs réputés comme Sergio Herman furent appréciés par les fêtards qui attendent autre chose que les classiques frites et hamburgers.
On pouvait y manger tant de la nourriture asiatique, italienne, mexicaine, indienne que belge. Côté boissons, de nombreux cocktails, jus de fruits exotiques et autres mixages alcoolisés étaient proposés pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Plusieurs milliers de visiteurs ont été reçus comme des rois sur le sol belge car l’organisation de Tomorrowland met un point d’honneur à l’accueil depuis l’étranger jusqu’à l’entrée du site du festival.
Certains ont même pu voler à bord de l’avion ’Amare’ aux couleurs de Tomorrowland. Côté décoration, la thématique de cette année tournait autour du cirque avec le fameux ’Amicorum Spectaculum’.
Les scènes étaient fleuries et colorées sentant bon un pays imaginaire. De véritables jongleurs, équilibristes, cracheurs de feux et autres clowns montraient leurs talents aux quatre coins du festival.
Les performances diverses étaient une fois de plus impressionnantes tant au sol que dans les airs autour du mainstage.

Campus Mag a eu l’opportunité de se rendre durant la toute dernière journée du festival soit le dimanche 30 juillet et il faut dire que terminer ainsi en apothéose reste un moment magique.
L’aventure commence avec la belle blonde Mattn sur la mainstage qui nous joue un set glamour sous un soleil enchanteur. Un petit tour sur l’attraction de la grande roue pour admirer tout le site, avec une vue imprenable, marque déjà les esprits.
La tech-house pêchue dans la salle Cubanisto donne l’impression de se retrouver dans un club underground de Berlin. Le stage Leaf propose une musique douce et agréable sentant bon les vacances tout en proposant des cocktails aux airs italiens.

Fatima Yamaha. Il est temps d’aller écouter le live de Fatima Yamaha au stage The House of Books. Ce Néerlandais arrive à faire monter en puissance ses sets musicaux jusqu’à une explosion de joie et de bonne humeur.
Son hit ’Araya’ n’y est pas pour rien. Il est temps de se restaurer avec un club-sandwich coréen qui a gagné un prix ’Gault-Millau’, une tuerie gustative…
Notre chemin passe ensuite par la salle indoor Pryda qui propose un spectacle de néons, de lasers et projections sur les murs et au plafond. Les sets techno d’Adam Beyer et de Deadmau5 se succèdent à merveille.
Paul Kalkbrenner joue entretemps sur la mainstage, ce qui change du style musical habituel de cet endroit dédié à l’EDM. Maceo Plex nous impressionne toujours autant avec sa tech-house enivrante. Un petit tour à The Organ of Harmony où une véritable piscine est installée dans la partie vip.
The Rave Cave, soit un petit tunnel sous terre, diffuse de la bonne house.

Il est ensuite temps d’aller applaudir l’une des grandes stars de Tomorrowland à la Mainstage: David Guetta.
Sous les lasers et feux d’artifices, ses hits résonnent comme des hymnes que tout le monde reprend à haute voix. Il est rejoint par Dimitri Vegas & Like Mike pour le titre qu’ils ont produit ensemble: ’Complicated’.
L’ambiance est électrique. La dernière heure musicale met en ébullition tous les clubbers de toutes les scènes… Martin Garrix, Dvbbs, Nic Fanciulli, Mano Le Tough et bien d’autres encore mettent une dernière fois littéralement le feu à tous les stages pour terminer cette édition de Tomorrowland en beauté.
Les effets pyrotechniques jaillissent de partout et ce monde féerique prend fin.
Ce fut une fois de plus une édition qui restera gravée dans la mémoire de beaucoup! Le rendez-vous est assurément pris pour l’an prochain.

Si vous désirez revivre ces moments, sachez que le site internet de Tomorrowland propose des sets 365 audio et vidéo de nombreux artistes de cette édition.
Informations: www.tomorrowland.com

Notez néanmoins que David Guetta se produira en live à l’Ethias Arena d’Hasselt le vendredi 20 octobre 2017 dans le cadre des soirées Legendz.
Informations: www.thelegendz.be

Tandis que Dimitri Vegas & Like Mike seront en concert ’Bringing The Madness – Reflections’ les 15 et 16 décembre ainsi que les 22 et 23 décembre au Sportpaleis d’Anvers.
Informations: www.dimitrivegasandlikemike.com

Jean-Jacques  ▲
Tomorrowland - The ReportTomorrowland - The Report
Tomorrowland - The ReportTomorrowland - The Report
Tomorrowland - The Report
Tomorrowland - The Report
Tomorrowland - The Report
Tomorrowland - The Report
Tomorrowland - The Report