The Campus team
Contact and who's who
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Une voiture de course charismatique:
la ŠKODA 1100 OHC fête ses 60 ans
Škoda 1100 OHCŠkoda a construit le premier exemplaire du prototype de sport Škoda 1100 OHC il y a 60 ans.
Cette voiture de course à deux places et à toit ouvert de type 968 a présenté un grand nombre d’innovations techniques.
À l’origine, Škoda a produit deux véhicules à toit ouvert prévus pour des courses longue distance.
En 1959, deux coupés ont été construits sur cette base. L’un de ces deux bolides de course rouges fait partie des attractions phares du musée Škoda à Mladá Boleslav.


SKODA A COMMENCÉ LA CONCEPTION de ce deux places au printemps 1956.
La Škoda 1100 OHC est propulsée par un quatre cylindres en ligne monté longitudinalement à l’avant avec deux arbres à cames dans la culasse.
Avec une cylindrée de 1 089 cm³, sa puissance est de 92 ch à 7 700 tr/min.
Le régime maximal de son moteur s’élève à 8 500 tr/min. À l’époque, une puissance de 85 ch était assez remarquable.
La Škoda utilisait du kérosène à haut indice d’octane.

AVEC UN EMPATTEMENT DE 2.200 MM, une longueur totale de 3 880 mm, une largeur de 1 430 mm et une hauteur de seulement 964 mm, la voiture de course est extrêmement plate et étirée.
Grâce à sa carrosserie très légère composée de plastique à renfort de verre (PRV), la Škoda 1100 OHC à toit ouvert ne pèse que 550 kg.
Cette construction extrêmement légère contribue en grande partie aux incroyables accélérations et à la vitesse de pointe de 190 à 200 km/h (selon le rapport de pont).
La faible résistance à l’air de la carrosserie est tout aussi importante. Dans les premières phases de développement, la voiture de course disposait toujours de phares rabattables et escamotables, mais ceux-ci ont dû faire place à une solution plus pratique: des phares fixes dotés d’une coque aérodynamique en plexiglas.

CONTRAIREMENT À SES PRÉDÉCESSEURS, les Škoda Sport et Supersport, qui reposaient sur le solide châssis du modèle de production Škoda 1101, la 1100 OHC est un prototype dont la base est un cadre tubulaire soudé à des tubes à paroi mince.
La voiture doit son excellente maniabilité à la répartition presque idéale du poids. Avec un conducteur de 75 kg, le rapport est de 49,7 et de 50,3 % en faveur de l’essieu arrière moteur.
L’embrayage, la boîte 5 vitesses et la boîte de transfert se trouvent à l’arrière et forment une seule unité de montage.
À l’avant, les roues sont montées sur un double triangle trapézoïdal, alors qu’à l’arrière, elles le sont sur un essieu oscillant à bras tirés.
La suspension à barre de torsion des roues à rayons de 15 pouces était une technologie de pointe à la fin des années 1950.

LA VOITURE DE SPORT A GAGNÉ SA PREMIÈRE COURSE le jour de sa présentation. Miroslav Fousek, pilote d’usine expérimenté, a remporté la course sur le circuit municipal de Mladá Boleslav au volant de la Škoda 1100 OHC à la fin du mois de juin 1958.
En plus des victoires à des événements sportifs locaux, d’autres pilotes ont gagné des courses dans d’autres pays.
En raison de la situation politique difficile à la fin des années 1950 et au début des années 1960, les voitures de course de Mladá Boleslav n’ont pu participer qu’aux compétitions des pays socialistes.

OUTRE LES DEUX EXEMPLAIRES EN PRV À TOIT OUVERT construits fin 1957, Škoda a également produits deux 1100 OHC Coupés en 1959 dont la carrosserie en aluminium est fermée.
Même avec cette version, les ingénieurs sont parvenus à atteindre un poids total très léger de seulement 618 kg tout en conservant les performances exceptionnelles de la variante à toit ouvert.

LES DEUX COUPÉS ONT ÉTÉ SÉRIEUSEMENT ENDOMMAGÉS lors d’accidents sur des routes publiques.
Des restaurateurs du musée Škoda travaillent actuellement à la rénovation d’une Škoda 1100 OHC Coupé grâce au châssis et à la transmission préservés de l’un des deux véhicules.
Victorya  ▲

Škoda 1100 OHC
Škoda 1100 OHC