campus.be HomePage
The Campus team
Contact and who's who
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
PHILIPPE JARBINET AU SOMMET DE SON ART
Part. 2
Airborne 44 - Part. 2Pour relire le début, cliquer ici

ÉNORMÉMENT D’HUMANITÉ. Il y a aussi, et surtout, énormément d’humanité malgré l’horreur engendrée par cette boucherie qu’est la guerre.
Il y a parfois des moments de tendresse et d’accalmie comme ceux passés dans la ferme de la belle Gabrielle, ou alors de instants de profonde tristesse, comme celle de ce G.I. qui découvre, dans le petit cimetière d’une localité située non long des plages du débarquement, la tombe d’une jeune Française qu’il avait connue et aimée en 1938, alors qu’il était là-bas… en vacances cette fois. Il pensait la retrouver.

ELLE EST MORTE DANS UN BOMBARDEMENT. Il y a enfin, et c’est là encore qu’on découvre l’immense talent de ce narrateur hors pair qu’est Philippe Jarbinet, cet épisode où deux frères se retrouvent face à face, mais dans des camps opposés.
Tout cela sans parler de ces femmes aviatrices en Angleterre pilotant des avions de ravitaillement pour les troupes, et dont l’une d’entre elles va devoir faire un atterrissage forcé derrière les lignes allemandes. Jarbinet c’est du grand art à l’état pur.

QUELQUES MOTS AVEC PHILIPPE JARBINET pour conclure. On parlera d’un style graphique qui impressionne et qui se trouve magnifié plus encore par des coloris à l’aquarelle.
On évoquera des dialogues d’une rare intelligence et d’une efficacité qui fait mouche.
On s’attardera sur des descriptions sans pareilles de divers sentiments humains. On applaudira un travail de fourmi quant aux recherches historiques et à la véracité de nombre de faits.
C’est vrai que Philippe Jarbinet a trouvé dans Philippe Gillain, le père de Marie, un documentaliste averti, mais également un censeur impitoyable.

BOUTONS D’UNIFORMES DE SOLDATS. Il lui faisait redessiner le dessin des boutons d’uniformes de soldats allemands qui n’étaient pas conformes aux originaux.
Il est vrai que Philippe Gillain, grand collectionneur de tout ce qui a touché de près ou de loin à la bataille des Ardennes, est le propriétaire du ’Musée du 24 décembre’ situé à La Gleize. (cf. notre photo prise à La Gleize où le duo Gillain-Jarbinet se trouve devant un char Tigre dessiné par un certain Ferdinand Porsche).

Casterman

Retour Part. 1: cliquer ici
Charly  ▲
Airborne 44 - Part. 2Airborne 44 - Part. 2
Airborne 44 - Part. 2Airborne 44 - Part. 2
Airborne 44 - Part. 2