The Campus team
Contact and who's who
J’vous jure, on l’a pas fait exprès...
Exhibitionnisme en vogueLe festival de Cannes est un terrain de jeux particulièrement intéressant pour les buzzeurs en tous genres. On a bien connu le ’’oups!’’ de Sophie Marceau nous dévoilant l’un de ses appas qui s’était échappé de sa cage soyeuse.
Les photographes et autres paparazzi s’en sont donné à coeur joie, mais ça, c’était avant. Après le haut, aujourd’hui, on dégage le bas et les Russes viennent de battre le record.


PETRA NEMCOVA fait la totale: à la fois le haut et le bas: un décolleté qui ne cache rien et une robe fendue qui prouve quand même qu’elle porte une petite culotte. Alors, ça va: l’honneur est sauf!

LA PALME REVIENT À YULIA RYBAKOVA. Là, tout est dans la surprise. Sa robe, de la couleur du tapis rouge pourrait la faire disparaître dans le décor.
Mais le bas de sa tenue, retenue par une simple épingle à la taille, ne résiste pas au premier pied (complice?) qui se pose sur sa traîne.

YULIA EST-ELLE SURPRISE? Peut-être, mais pas trop. Elle exhibe ses belles cuisses bien rondelettes sans s’occuper le moins du monde des ses vêtements disparus! Et, en bonne joueuse, elle accepte quand même qu’un homme s’affaire pour tenter de remettre les choses en place.
En tout cas, elle a montré ce qu’elle avait à montrer et on a pu voir ce qu’on voulait voir! Pour information, au festival de Cannes, on présente également des films.
Domino  ▲
Exhibitionnisme en vogueExhibitionnisme en vogue
Exhibitionnisme en vogueExhibitionnisme en vogue
Exhibitionnisme en vogue
Exhibitionnisme en vogue
Exhibitionnisme en vogue
Exhibitionnisme en vogue