campus.be HomePage
The Campus team
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
PHILIPPE JARBINET
DÉBARQUE AVEC SON AIRBORNE 44
Airborne 44Travaillant par cycles de deux albums, Philippe Jarbinet s’est attaché, lui aussi, à s’attaquer via la bande dessinée, à ce fameux jour du débarquement allié.
Toutefois, natif de la province de Liège et ayant de la famille à La Gleize, il commença la saga d’Airborne 44 au moment même où les Américains, arrivés dans cette région ardennaise, faisaient face aux derniers soubresauts des troupes allemandes.
Notamment, ici, face à l’élite de la SS Panzer Division commandée par l’Obersturmbannführer Jochen Peiper.

C’est dans ce petit coin bordé de forêts déjà envahies par la neige, et donc avant Bastogne, que commença véritablement la ’Bataille des Ardennes’.
Ce premier cycle brillamment terminé, Jarbinet y allait alors d’un cycle flash-back pour se pencher plus spécialement sur le débarquement.

BIEN QUE SUPERBEMENT DOCUMENTÉ, bien que soucieux du moindre détail historique ou tout simplement vestimentaire, Philippe Jarbinet, au-delà de nous conter de hauts faits d’armes qui ont marqué la fin de Seconde Guerre mondiale, a tenu à en atténuer la gravité, voire la férocité.
Pour ce faire, il s’est attaché dans chacun de ses récits, à y aller d’une pointe de romantisme. C’est vrai que pour lui, l’aspect humain, même au plus fort de la bataille, restait de grande importance.
Ainsi, dans le cycle 2, celui consacré à ’Omaha Beach’, il nous livre la vision de ce débarquement via le vécu d’un jeune Américain qui, en 1938, avait connu une merveilleuse idylle avec une Française, sur cette plage d’Omaha Beach où il débarque aujourd’hui.
’’Je ne reconnais pas la plage sur laquelle j’ai vécu jadis des moments magiques. Aujourd’hui c’est le feu, le bruit, la fumée, la mort. Et le pire est à venir… j’entre en enfer.’’

DANS LE CYCLE 3, ON FAISAIT LA CONNAISSANCE D’UN TRIO AMÉRICAIN d’amis inséparables. À Tom et Sebastian, était venue se joindre Tessa, qui par la suite deviendra pilote en ces temps de guerre.
Ses missions: le ravitaillement des troupes ou encore la livraison en France, de nouveaux avions de chasse. Cela sur des terrains repris à l’ennemi après le débarquement.
Or, lors d’une mission au-dessus de la Belgique, son avion est abattu.

HEUREUSEMENT, ELLE EN RECHAPPE. Et ses deux copains, afin de tenter de la récupérer, d’être parachutés sur les Ardennes au moment même de débâcle allemande.
Comme d’habitude chez Jarbinet, romantisme et historique se marient à merveille pour nous livrer un nouveau diptyque flamboyant, aux dessins magnifiques, mis en exergue par des coloris tout bonnement somptueux.

VIENT DE PARAÎTRE LE DEUXIÈME OPUS DU CYCLE 4 QUI SE DÉROULE dans les ruines d’une Allemagne vaincue et où les désertions, même celles des plus hauts gradés, deviennent monnaie courante.
Dans ce diptyque qui ne sera sans doute pas le dernier, Philippe Jarbinet place cette fois le lecteur du côté allemand. Là où cinq destins vont s’entrechoquer.
Il y a Aurelius, chassé de la SS pour avoir refusé d’abattre des prisonniers.

IL Y A NADIA ET NATHAN, deux jeunes déportés juifs travaillant sur la réalisation des V2. On découvre également Solveig, fille d’un dignitaire nazi.
Sans oublier un certain docteur Von Braun qui préfère être récupéré par les Américains que par les Russes.
Tout ce beau monde qui tente de rejoindre l’Autriche va se trouver confronté au scénario d’un Philippe Jarbinet qui ne cesse d’étonner.
Non seulement par la subtilité de ses intrigues, mais aussi par son trait d’une rare beauté graphique. Et que penser de ses coloris!

Casterman
Charly  ▲
Airborne 44Airborne 44
Airborne 44
Airborne 44
Airborne 44
Airborne 44
Airborne 44