campus.be HomePage
CampusTeam
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
Space Star, la grande citadine Mitsubushi
adopte un nouveau look
Mitsubishi Space StarCe second restylage de la Space Star ne passe pas inaperçu mais c’est principalement sa face avant qui a reçu les retouches les plus visibles.
Entre les optiques du haut et les antibrouillards on peut voir deux grands ’crochets’ qui entourent la calandre.
Les phares sont plus étirés et fonctionnent désormais en LED. Et puis, au centre de la calandre, toujours le fameux logo Mitsubishi aux trois diamants.
La nouvelle Space Star a toute sa place sur le podium des belles citadines!

HABITABILITÉ TRÈS SATISFAISANTE. Notre Space Star fait 3,79 mètres en longueur, ce qui n’est pas mal pour une citadine.
Et ce qui signifie que quatre adultes pourront voyager confortablement, même aux places arrière.
Pour les bagages, ce sera une autre affaire: les 235 litres ne permettront d’emporter que de petites valises ou sacs pour les quatre personnes.
Bien sûr, avec seulement deux personnes à bord et en rabattant les dossiers de la banquette arrière, ce volume passe à 912 litres et alors là, de gros bagages seront les bienvenus!

UNE BELLE PLANCHE DE BORD. Le nouveau système multimédia comprend un écran tactile de 7 pouces compatible Carplay et Androïd et nous avons apprécié son fonctionnement très convivial.
D’une manière générale, le design intérieur a peu changé par rapport à la version antérieure mais une touche nouvelle est obtenue par le design des compteurs qui a été bien remanié.

SOUS LE CAPOT. La marque aux trois losanges nous propose le choix parmi deux cylindrées: un 1.0 litre de 71 chevaux et un 1.2 litre de 80 chevaux.
Ce dernier peut être obtenu soit en boîte manuelle à cinq rapports (celle que Campus a testé pour vous), soit en boîte automatique.
La Space Star n’est pas une voiture sportive: elle peut cependant atteindre plus de 170 km/h en pointe, mais ses accélérations restent très moyennes.
En effet, il lui faudra 16 secondes pour faire le zéro/cent. Toutefois, avec sa boîte manuelle, nous n’avons jamais ressenti de faiblesse: notre Space Star a toujours pu se faufiler avec agilité dans la circulation urbaine.

FACILE EN VILLE. La Space Star se débrouille fort bien sur routes, mais c’est en ville qu’on l’appréciera davantage. Son diamètre de braquage réduit en fera la star des demi-tours!
Ses suspension assez fermes lui procurent un excellent comportement routier et une excellente tenue dans les virages serrés.
Un détail: nous aurions apprécié une meilleure insonorisation du moteur qui est légèrement trop bruyant lorsqu’on a le pied droit un peu lourd.

TRÈS COMPLÈTE. Même la ’petite’ 1.0 -qui est annoncée à seulement 11.490 euros- comprend déjà de nombreux accessoire ou systèmes réservés habituellement à des catégories supérieures.
Comme l’aide au démarrage en côte, l’allumage automatique des feux, l’air conditionné manuel, le contrôle de pression des pneus, le lecteur avec prises AUX et port USB…
On monte d’un cran avec notre 1.2 qui passe à 14.190 euros et qui comprend les commandes audio au volant, les jantes alliage 15 pouces, l’air conditionné automatique, le régulateur de vitesse, la caméra de recul…

UNE FORTE PERSONNALITÉ. Parmi les très nombreuses citadines que nous rencontrons sur le marché, il est certain que la nouvelle Space Star sort du lot et, même si elle conserve son aspect classique, elle offre un agrément certain en toutes circonstances.
Victorya  ▲
Mitsubishi Space StarMitsubishi Space Star
Mitsubishi Space Star
Mitsubishi Space Star
Mitsubishi Space Star