campus.be HomePage
CampusTeam
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
LA HYUNDAI i10 MONTE FAMEUSEMENT EN GAMME
Hyundai i10Alors que Hyundai nous propose une belle gamme d’une douzaine de modèles avec à son sommet le gros Santa Fe de 4,77 mètres de long, c’est la nouvelle petite de la famille dont il est question aujourd’hui.
Petite, oui, puisqu’elle ne fait que 3,67 mètres en longueur… mais elle peut toutefois accepter jusqu’à cinq personnes à son bord. Et elle possède beaucoup d’autres arguments. Voyons ça de près.


ÉQUIPÉE COMME UNE GRANDE. Si on achète une petite voiture, c?est bien sûr parce qu’elle est plus aisée à manipuler et à garer, surtout en ville.
Une autre motivation de ce choix sera souvent le prix. Alors, pour convaincre les acheteurs, nous trouvons au moins cinq ou six marques qui annoncent des prix de moins de 12.000 euros pour leurs modèles de base.
Chez Hyundai, ce n’est pas le prix qui est mis en exergue, mais la qualité et le confort… raison pour laquelle la nouvelle i10 est affichée à 13.449 euros.

ON Y TROUVE TOUT À BORD. Le confort fait partie de l’offre de base de la i10: des sièges bien rembourrés qui soutiennent parfaitement le corps et puis on trouve un espace suffisant pour les jambes des passagers arrière, obtenu par l’empattement qui a été augmenté de 4 cm par rapport à la version précédente.
Bien sûr, même s’il est possible de s’installer à trois sur la banquette arrière, il sera préférable de se limiter à deux adultes pour les longues distances.
Pour le réel confort, on trouve sur la i10 toutes les innovations technologiques qui, généralement, ne se rencontrent que dans des modèles plus importants.
Cette petite est équip?e d’un limiteur de vitesse, de l’allumage automatique des feux, de l’assistance au maintien des voies.
La clim’ et la connexion Bluetooth sont également au programme et, bien sûr, l’écran tactile 8 pouces compatible Carplay et Androïd, le volant et les sièges chauffants, la recharge du smartphone par induction…

ÉLÉGANTE JUSQUE DANS LES MOINDRES DÉTAILS. Et si on commençait par scruter l’avant? La i10 possède une calandre massive sur toute la largeur du véhicule et fait un peu penser à certaines Ford et -rêvons un peu- à l’Aston Martin.
Mais il n’y a pas que le nez qui est intéressant: la ligne générale est harmonieuse et, de profil, on distingue bien la volonté du constructeur de séparer visuellement la caisse du toit.
Celui-ci n’est pas le prolongement direct de la carrosserie, ce qui donne l’impression d’un ’toit flottant’. Dans sa version bicolore, le résultat est particulièrement réussi.

CITADINE OU ROUTIÈRE? Non, nous ne conseillerons pas la i10 aux grands rouleurs qui parcourent 20 ou 30 mille kilomètres par an.
Pourtant, cette auto se comporte très bien sur route, mais sa zone privilégiée sera davantage les villes et périphéries.
Son trois cylindres de 67 chevaux lui permet de se trouver à l’aise partout dans le trafic avec un zéro/cent en 15 secondes et des pointes jusqu’à 156 km/h.
Ce n’est pas mal, même si quelques chevaux de plus auraient été les bienvenus.
Pour l’agrément de conduite, nous avons apprécié la boite automatique qui n?est pas tellement habituelle dans ce genre de petite voiture.
En étant attentif, on sent le passage des vitesses mais cela se passe quand même tout en douceur sans forcer sur la consommation qui tourne autour des cinq litres aux 100 kilomètres.

ELLE FAIT DE LA RÉSISTANCE! Alors que beaucoup de marques de petites autos se lancent dans l’aventure électrique, la i10, elle, ne propose que du thermique.
Voici donc la ’résistante’ que l’on pourra utiliser au quotidien sans risquer la panne sèche puisque aujourd’hui et pour de longues années encore, on trouvera toujours une pompe aux quatre coins du pays pour faire le plein
John Ess  ▲
Hyundai i10Hyundai i10
Hyundai i10Hyundai i10
Hyundai i10
Hyundai i10
Hyundai i10
Hyundai i10
Hyundai i10