campus.be HomePage
CampusTeam
Contact and who's who
Actiris
LeForem
UCL Louvain-en-Woluwe
UCL Louvain-la-Neuve
ULB Bruxelles
ULg Liège
UMons
KULeuven
Odisee Brussel
UA Antwerpen
UGent
VUB Brussel
J’irai tuer pour vous
sublimissime
J’irai tuer pour vousNe me jetez surtout pas la pierre, mais je ne connaissais pas Henri Lœvenbruck; nul n’est parfait.
Or, après lecture de l’ouvrage décrit ici, j’ai directement passé commande à mon libraire de deux autres titres signés de la main de cet auteur qui m’a littéralement transporté. Or, je sais d’ores et déjà qu’il en sera de même pour vous.


IL FAUT SAVOIR QUE L’ÉCRITURE de ce récit de quelque 830 pages a duré plus de trois ans et demi. Dont de longues périodes à plonger dans des archives des services secrets, ou à se pencher sur le vécu de cet homme de l’ombre, qui dans la vie de tous les jours était celui incarné par le personnage principal de ce récit.
Une histoire qui nous fait plonger dans la géopolitique officielle, mais surtout officieuse de ces années sombres qu’a connu la France durant la période 1985-1988.

VIA UN PETIT DÉTOUR PAR L’ARGENITINE, nous débarquons dans le Paris du milieu des années 80. Un Paris où les attentats se multiplient.
Que ce soit celui des Galeries Lafayette ou de la rue de Rennes. Un Paris qui vit la guerre sournoise entre les ambassades de France et du Liban, sans oublier celles de l’Iran et de la Syrie.
Un Paris qui met tout en œuvre pour obtenir la libération de Jean-Paul Kauffmann, Marcel Carton, Marcel Fontaine, Jean-Louis Normandin et Roger Auque, enlevés et retenus au Liban.
Les uns étaient là comme fonctionnaires de l’ambassade de France, les autres comme reporters de guerre dans ce pays où l’on assistait à la naissance du terrorisme islamique.

SI CETTE ACTUALITÉ NOUS EST CONTÉE de façon romancée, celle-ci cerne sans nul doute de très près, ce que fut la réalité du terrain.
Si le thème principal réside dans la libération des otages, on va assister à la lutte que se livrent le président Mitterrand et son Premier ministre Jacques Chirac.
Chacun d’eux voulant se présenter comme étant celui qui a réussi à mener à bien cette libération.
Et cela sous le regard d’un certain Charles Pasqua. Il faut dire que les élections présidentielles sont proches, et que se présenter comme étant le libérateur des otages jouera plus certainement un rôle essentiel dans cette élection présidentielle.

UN HOMME VA SE RETROUVER au milieu de ces conflits d’État. Son nom: Marc Masson, alias Hadès. Un ancien déserteur recruté par la DGSE afin de devenir assassin pour le compte de l’État.
Un homme qui pourtant ne cherche rien d’autre que de donner enfin un sens à sa vie et à servir au mieux son pays.
À son sujet, le lecteur trouvera, parsemant le récit, ce que l’auteur définit comme étant: ’Carnet de Marc Masson’.

DES TERRAINS D’OPÉRATIONS jusqu’à l’Élysée, des cellules terroristes jusqu’aux bureaux de la DGSE, Henri Lœvenbruck pénètre dans les arcanes du pouvoir pour nous raconter un moment sombre de l’histoire de France.
Cela via des chapitres courts qui rendent la lecture plus passionnante encore. Un roman sublimissime à couper le souffle.

’J’irai tuer pour vous’, Henri Lœvenbruck chez J’ai lu
Charly  ▲
J’irai tuer pour vousJ’irai tuer pour vous
J’irai tuer pour vous
J’irai tuer pour vous
J’irai tuer pour vous
J’irai tuer pour vous