ESSAI VW TIGUAN R-LINE 1.5 TSI

@ Paul Verdbois

Qui dit VW pense immédiatement à la Golf, ses 8 générations et ses 34 millions d’exemplaires produits. C’est oublier un peu vite que d’autres modèles ont également connu le succès comme le VW Tiguan qui depuis 2007 a convaincu pas moins de 7,5 millions d’acquéreurs et dont la montée en puissance ne fait que s’amplifier avec le succès des SUV compacts. Cette tendance devrait se confirmer avec le lancement depuis septembre 2023 de la troisième génération aux arguments incontestables si bien que la première place qu’il occupe parmi les SUV compacts ne risque pas d’être mise en danger tout en demeurant actuellement la VW la plus vendue dans le monde.

UN TOUAREG EN MINIATURE? Oubliées les lignes tendues du Tiguan de la seconde génération, place aux courbes de la troisième génération avec ses formes nettement plus ‘rondouillardes’ avec non seulement l’impression d’un plus grand volume alors qu’elle ne gagne que 3 cm en longueur et 3mm en largeur mais aussi un gain en CX qui passe de 0,33 à 0,28. Cette Tiguan 3 ne se résume plus à une Golf qui aurait pris de l’ampleur dans tous les sens mais se rapproche nettement d’un Touareg… ou plutôt d’une ‘mini’. Touareg. Notre version R-Line, sportive et haut de gamme, se pare également d’une imposante calandre teintée en noir avec le logo au centre ainsi que de feux Matrix (option) parfaitement intégrés qui participent pleinement au caractère statutaire du Tiguan.

UNE FAMILLE MULTIPLE ET ÉQUIPEMENTS. Nous avons pu prendre en mains un Tiguan R-Line équipé du moteur 1.5 TSI Mhev DSG de 150 ch DSG  renforcé d’un alterno-démarreur de 48V développant 18,4 ch. En bon français dans texte, un ‘mild Hybrid’. De nombreuses autres motorisations sont disponibles: 1.5 TSI 130 ch, 1.5 TSI Hybrid de 204 ou 272 ch, sans oublier, cela devient presqu’une curiosité, deux diesel 2.0TDI de 150 ou 193 ch en version 4×4. Idem pour les finitions: base, Life, United, Life Business, LIFE Business Premium, Elegance, Elegance Business Premium, R-Line Business Premium.
Notre exemplaire se situe donc dans le haut de gamme sachant que le R-Line Business Premium, inclut des équipements disponibles en option sur notre R-Line. En effet, malgré le caractère ‘haut de gamme’ de notre exemplaire, de nombreux équipements manquent à l’appel et exigent de puiser parmi les options comme le Pack Confort (accès mains libres, alarme antivol, fonction mémoire pour Park Assist), le Pack Infotainment Plus (écran 38cm, affichage tête haute, navigation, chargeur GSM, assistant vocal IDA), le Pack Assistance Plus (Area View, Travel Assist et Emergency Assist, rétroviseurs électriques), Projecteurs Matrix. Les sièges électriques ou chauffants ainsi que le volant chauffant réclament également de se tourner vers les options. Vu le prix de base de notre exemplaire, 49.800€, l’étonnement est permis… Heureusement, une bonne partie des équipements de  sécurité tels que le Side-Assist, l’assistant de maintien sur la voie, la caméra de recul, le régulateur automatique de distance font partie de l’équipement d’origine. Une bonne partie des assistants dits ‘de sécurité’ comme le signalement de survitesse, totalement insupportable, sont désactivables. Il faudra également s’habituer à la commande de boîte située sur un commodo à droite du volant.

UN INTÉRIEUR COSY ET HAUT DE GAMME. Si le design extérieur a connu une évolution favorable, l’intérieur du Tiguan 3 a subi une véritable révolution. Nous rentrons réellement dans un univers réellement ‘haut de gamme’, et n’hésitons pas à l’affirmer, Premium. Les revêtements, tant du tableau de bord que des sièges et portes méritent les applaudissements. Ajustements parfaits, 30 éclairages d’ambiance différents, l’écran central de 38 cm (digital cockpit), revêtements chaleureux de type simili-cuir avec des surpiqures, sièges agrémentés de carreaux, enveloppants et confortables, tout nous immerge  dans un monde haut de gamme.
Ce qui frappe en s’installant au volant c’est évidemment l’écran central d’infodivertissement de 38 cm, identique à celui qu’on trouve sur l’ID7,  qui se caractérise par son usage relativement convivial avec de nombreux raccourcis. Les multiples touches que l’on retrouve sur le volant se caractérisent également par leur facilité d’utilisation. La navigation, très réactive, bénéficie de la surface conséquente de l’écran de 38 cm. Autres points positifs, la climatisation réglable via des touches haptiques et une mollette située sur la console centrale qui permet de piloter un certain nombre de fonctions. Quant au tableau de bord proprement dit, il est évidement numérique et facilement personnalisable avec vision ‘tête haute’.

LE CONFORT EST AU RENDEZ-VOUS. Le VW Tiguan offre à ses occupants une habitabilité impressionnante, tant à l’avant qu’à l’arrière où la générosité du rayon genoux et la garde au toit permettent d’accueillir des basketteurs. Les sièges avant, certes pas des plus moelleux, maintiennent bien le corps et à l’arrière, les passagers bénéficient d’un traitement favorable. La banquette arrière est coulissante sur 18 cm et totalement repliable. Le coffre, aux formes rectilignes offre une contenance généreuse de 652 L et même 1.650 L banquette repliée.
Grâce à la suspension pilotée DCC Pro à deux valves (option 1.235€) réglable en fonction du mode de conduite (confort, sport ou individual) le confort de suspension s’avère tout à fait favorable… l’on conseillera cependant de choisir le mode confort, sauf si l’on conduit le couteau entre les dents sur des routes sinueuses où l’on choisira le mode ‘sport’ qui détériore quelque peu le confort d’autant plus que notre exemplaire était chaussée de jantes de 20’’(option 530€) sur lesquelles on peut facilement faire l’impasse, sauf peut-être pour l’aspect visuel. Si vous avez de la patience vous pourrez vous aventurer dans le mode ‘individual’ qui propose pas moins de 15 réglages. Sauf en cas d’accélérations vigoureuses, la mécanique s’avère remarquablement silencieuse.

EN ROUTE. 150 ch, même en y ajoutant les 16 ch de l’alterno-démarreur, ce n’est pas vraiment une machine de guerre pour déplacer les 1.616 kgs de notre Tiguan. Cependant, à l’usage, l’on peut se montrer plus que satisfait car les performances (0-100km en 9,1 sec, vitesse maxi 210 km/h) sont loin d’être ridicules et satisferont parfaitement les utilisateurs d’une voiture familiale dotée d’un certain dynamisme. Qui plus est, cette mécanique à la pointe de la technologie, se signale non seulement par sa discrétion mais aussi par son efficacité lors des démarrages et des reprises due en partie à son hybridation légère. Cerise sur le gâteau, notre consommation s’est traduite par un très favorable 6,9 L dû sans doute à la déconnexion de deux cylindres en cas de faible sollicitation de la mécanique. La boîte 7 vitesses DSG donne entière satisfaction sauf en phase de décélération où elle tarde quelque peu à rétrograder.
Quant à la tenue de route nous sommes en présence d’un caractère neutre et rassurant sans vrai caractère sportif. Grâce à la suspension pilotée DCC Pro qui gomme pratiquement toute tendance au roulis et aux modes ‘Sport’ et ‘Individual’, l’on peut insuffler un zeste de sportivité au Tiguan.
L’on regrettera la réponse trop brutale de l’accélérateur lors des démarrages ce qui requiert l’attention du conducteur dans les embouteillages ou les manœuvres.

L’ADDITION SVP. Incontestablement le VW Tiguan fourmille de qualités… mais à quel prix! Un prix qui n’a rien de commun avec une ‘Voiture du Peuple’. Certes, l’on peut acquérir un Tiguan à partir de 37.100€ mais dans ce cas l’on se situe réellement dans le ‘basique’. Notre exemplaire, hors options se négocie à 49.800€. Ajoutons-y les options et la facture s’élève à 59.075€. Gloups… dur à digérer. Un prix… réellement Premium. À équipements et mécaniques plus ou moins équivalents, la concurrence (Renault Austral, Peugeot 3008, Opel Grandland, Kia Sportage, Ford Kuga, Hyundai Tucson…) s’affiche entre 5.000 et 10.000€ de moins. Dernière remarque, comme de nombreux importateurs, VW facture la livraison 315€, une réalité qui avait disparu durant des décennies… il n’y a pas de petits profits.
Le VW Tiguan un ‘fameux numéro’ mais ‘exclusif’!  🔵

Juil 2024

enveloppe-newsletter
Pour avoir toujours une longueur d’avance, demandez la Newsletter de Campus avec toutes les pépites de l’actualité, dans tous les domaines trendy. Abonnez-vous!

L’inscription à notre Newsletter est gratuite et ne vous engage à rien. Campus.be n’est pas un site commercial et aucun produit ne vous sera proposé à la vente. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.